Philippe Darmon a enregistré spécialement pour notre site les psaumes et les prières selon le rite algérois.
Officiant la synagogue Ribach et Rachbats de Netanya, il fut Premier Hazan de la synagogue Brith Chalom de Paris avant d'officier au Temple de la rue Buffault comme Premier Hazan et dlgu rabbinique.  

________________________

Vous pouvez honorer la mémoire d'un défunt en vous rendant sur la page de sa sépulture, et :

lire ou écouter le psaume consolateur 91

faire la Rahamana, prière pour le repos de l'âme du défunt, spécifique à la communauté d'Alger.

dernière mise à jour du site
19 mars 2020
18095 noms et 3392 photos

samedi 27 novembre 2021 / 23 Kislev 5782

Ce site vous a été utile ? faites un don à l'ACSE

L'association des Amis des Cimetières de Saint-Eugène Bologhine a été créée en 2018.
Elle a pour vocation de réhabiliter, faire entretenir et préserver les deux cimetières européens.
Elle agit tous les jours en France et en Algérie pour que ce patrimoine perdure.

Anniversaire de décès, aujourd'hui 23 Kislev

 
  Jacob  AOUAT

  16 décembre 1957  / 23 Kislev 5718
  carr 43.
 
  Charles  AYOUN

  01 décembre 1961  / 23 Kislev 5722
  carr 02.
 
  Salomon  ABOULKER  12 décembre 1892  / 23 Kislev 5653
  Djouar  ALBOU  22 décembre 1913  / 23 Kislev 5674
  Meriem  ALBOU  13 décembre 1930  / 23 Kislev 5691
  (mort-n)  AMAR  08 décembre 1955  / 23 Kislev 5716
  Camille  AMAR  25 décembre 1929  / 23 Kislev 5690
  Jacob  AYACHE  25 décembre 1929  / 23 Kislev 5690
  Am David  AZULAY  12 décembre 1960  / 23 Kislev 5721
  Fortune  BACRI  23 décembre 1902  / 23 Kislev 5663
  Mouchi  BAROUCH  27 novembre 1956  / 23 Kislev 5717
  Isaac  BENAIM  22 décembre 1913  / 23 Kislev 5674
  Aaron  CARUS  15 décembre 1881  / 23 Kislev 5642
  Louna  CHICHE  01 décembre 1885  / 23 Kislev 5646
  Sultana  COHEN  27 novembre 1918  / 23 Kislev 5679
  Guenouna  COHEN SOLAL  05 décembre 1939  / 23 Kislev 5700
  Nedjma  DURAND  09 décembre 1876  / 23 Kislev 5637
  Lucien  GABAI  29 novembre 1926  / 23 Kislev 5687
  David  GASTIN  18 décembre 1916  / 23 Kislev 5677
  veuve Mose  GUERBAZ  15 décembre 1919  / 23 Kislev 5680
  Bellar  KARSENTY  18 décembre 1897  / 23 Kislev 5658
  Elie  KHALFON  25 décembre 1929  / 23 Kislev 5690
  Isaac  LANCRY  02 décembre 1893  / 23 Kislev 5654
  Georges  LELOUCHE  15 décembre 1919  / 23 Kislev 5680
  Aaron  LEVI VALENSI  17 décembre 1908  / 23 Kislev 5669
  Eliaou  LEVI VALENSI  20 décembre 1886  / 23 Kislev 5647
  Adolphe  LEVY  01 décembre 1961  / 23 Kislev 5722
  Josu  LEVY  07 décembre 1936  / 23 Kislev 5697
  Judas  MALEK  11 décembre 1952  / 23 Kislev 5713
  Esther  MEDIONI  12 décembre 1960  / 23 Kislev 5721
  Nedjemah  MILLOUL  30 novembre 1953  / 23 Kislev 5714
  Esther  MOATTI  25 décembre 1929  / 23 Kislev 5690
  Aziza  MOLINA  28 novembre 1896  / 23 Kislev 5657
  Lon  MOLKO  13 décembre 1941  / 23 Kislev 5702
  Aaron  MORALI  20 décembre 1924  / 23 Kislev 5685
  Mouni  NEBOT  24 décembre 1891  / 23 Kislev 5652
  Louna Judith  SAFFAR  08 décembre 1917  / 23 Kislev 5678
  Maklouf  SAFFAR  28 novembre 1945  / 23 Kislev 5706
  Mardoche  SIARRY  23 décembre 1940  / 23 Kislev 5701
  Berthe  SMADJA  02 décembre 1942  / 23 Kislev 5703
  Elisa  SOUSSY  03 décembre 1931  / 23 Kislev 5692
  Mose  VEIL  17 décembre 1870  / 23 Kislev 5631
  Henri Aaron  YBGUI  25 décembre 1929  / 23 Kislev 5690

La Akeda, chant d'ouverture de la cérémonie du shoffar

Psaume 90

 

C’est à Bologhine, anciennement Saint-Eugène, que se trouve le dernier cimetière des Juifs d’Alger.

Outre son monument aux morts, ses nombreux carrés, caveaux et ossuaires, le cimetière de Saint-Eugène-Bologhine renferme plusieurs stèles et tombeaux transférés des anciens cimetières aujourd'hui disparus, en particulier les restes des deux illustres rabbins espagnols Ribach et Rachbats, refondateurs de la communauté juive d’Alger au XIVe siècle.

La mémoire de nos parents et la richesse des vestiges spirituels et historiques font de ce cimetière un lieu unique. La partie basse du cimetière est dans l'ensemble bien conservée, mais les parties médiane et haute sont dégradées. Intempéries, mouvements de terrain et vandalisme font disparaître chaque jour un peu plus les sépultures des Juifs d’Alger.
Ce site a une double vocation : contribuer à la pérennité du cimetière en le faisant mieux connaître, et conserver la mémoire de ceux qui y reposent.

Les personnes qui veulent participer à ce travail de mémoire sont les bienvenues.
Vous pouvez m'envoyer via la rubrique contact le portrait d'un défunt, sa photo apparaîtra en page d'accueil du site le jour anniversaire de son décès.

Jean-Paul Durand


 


Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1388584
Mentions légales