Le hazan Philippe Darmon a enregistré spécialement pour notre site les psaumes et les prières selon le rite algérois

________________________

Vous pouvez honorer la mémoire d'un défunt en vous rendant sur la page de sa sépulture, et :

lire ou écouter le psaume consolateur 91

faire la Rahamana, prière pour le repos de l'âme du défunt, spécifique à la communauté d'Alger.

dernière mise à jour du site
19 mars 2020
18095 noms et 3392 photos

jeudi 28 janvier 2021 / 15 Shvat 5781

Si ce site vous a été utile, faites un don à l'ACSE

L'association des Amis des Cimetières de Saint-Eugène Bologhine a été créée en 2018.
Elle a pour vocation de réhabiliter, faire entretenir et préserver les deux cimetières européens.
Elle agit tous les jours en France et en Algérie pour que ce patrimoine perdure.

Anniversaire de décès, aujourd'hui 15 Shvat

 
  Isaac  ABECASSIS  02 février 1931  / 15 Shvat 5691
  Lucien  ABOUCAYA  17 janvier 1957  / 15 Shvat 5717
  Rose  ABRAMI  20 janvier 1916  / 15 Shvat 5676
  Messaoud  AIACH  29 janvier 1945  / 15 Shvat 5705
  Benjamin  ALBOU  02 février 1942  / 15 Shvat 5702
  Claire  ARFI  19 janvier 1954  / 15 Shvat 5714
  Denina  ATHIA  17 janvier 1946  / 15 Shvat 5706
  Bedja  AYOUN  01 février 1893  / 15 Shvat 5653
  Esther  AZOULAY  21 janvier 1924  / 15 Shvat 5684
  Armand  BELAHSON  14 février 1949  / 15 Shvat 5709
  Aziza  BENGUIGUI  02 février 1942  / 15 Shvat 5702
  Abraham  BENHAMOU  21 janvier 1886  / 15 Shvat 5646
  Sylvain  BENSIMON  01 février 1893  / 15 Shvat 5653
  David  BOUCHARA  12 février 1941  / 15 Shvat 5701
  Guenouna  CHERKI  06 février 1928  / 15 Shvat 5688
  Lisa  CHICHE  01 février 1961  / 15 Shvat 5721
  Sylvain  COHEN  21 janvier 1943  / 15 Shvat 5703
  Simha  COHEN SOLAL  13 février 1930  / 15 Shvat 5690
  Marcelle  COUPPE  05 février 1958  / 15 Shvat 5718
  Abraham  DAHENNE  12 février 1941  / 15 Shvat 5701
  Guenoun  ELBAZE  11 février 1952  / 15 Shvat 5712
  Nessim  GADE  17 janvier 1957  / 15 Shvat 5717
  Gabrielle  GARON  11 février 1952  / 15 Shvat 5712
  Bourak  GUEDJ  19 janvier 1954  / 15 Shvat 5714
  Saker  HADJADJ  14 février 1949  / 15 Shvat 5709
  Joseph  HADJAJ  24 janvier 1891  / 15 Shvat 5651
  Messaoud  HANNOUN  21 janvier 1943  / 15 Shvat 5703
  Roger  HANOUN  11 février 1952  / 15 Shvat 5712
  Braham  HINI  18 janvier 1927  / 15 Shvat 5687
  Elie  KACHKACH  01 février 1904  / 15 Shvat 5664
  Maklouf  KALFON  07 février 1955  / 15 Shvat 5715
  Fortune  KANOUI  03 février 1912  / 15 Shvat 5672
  Prosper  KAZIZ  25 janvier 1940  / 15 Shvat 5700
  Zora  LAGEMI  07 février 1917  / 15 Shvat 5677
  Eliaou  LELOUCHE  31 janvier 1885  / 15 Shvat 5645
  Am  LEVY VALENSI  17 janvier 1938  / 15 Shvat 5698
  (mort-n)  MOLKO  29 janvier 1945  / 15 Shvat 5705
  Abraham  SAFFAR  02 février 1942  / 15 Shvat 5702
  veuve Isaac  SELLAM  11 février 1914  / 15 Shvat 5674
  Abraham  SEROR  06 février 1928  / 15 Shvat 5688
  Mouni  SMIRO  14 février 1949  / 15 Shvat 5709
  Mimoun  TATA  04 février 1920  / 15 Shvat 5680
  Rachel  TEBOUL  11 février 1952  / 15 Shvat 5712
  Emile  TEMIME  16 janvier 1919  / 15 Shvat 5679
  Charlotte  TIMSIT  15 janvier 1900  / 15 Shvat 5660
  Maklouf  TIMSIT  04 février 1901  / 15 Shvat 5661
  Paulette  ZAOUI  02 février 1931  / 15 Shvat 5691
  (mort-n)  ZERBIB  02 février 1950  / 15 Shvat 5710
  Messaouda  ZERMATI  25 janvier 1940  / 15 Shvat 5700

La Akeda, chant d'ouverture de la cérémonie du shoffar

Psaume 90

 

C’est à Bologhine, anciennement Saint-Eugène, que se trouve le dernier cimetière des Juifs d’Alger.

Outre son monument aux morts, ses nombreux carrés, caveaux et ossuaires, le cimetière de Saint-Eugène-Bologhine renferme plusieurs stèles et tombeaux transférés des anciens cimetières aujourd'hui disparus, en particulier les restes des deux illustres rabbins espagnols Ribach et Rachbats, refondateurs de la communauté juive d’Alger au XIVe siècle.

La mémoire de nos parents et la richesse des vestiges spirituels et historiques font de ce cimetière un lieu unique. La partie basse du cimetière est dans l'ensemble bien conservée, mais les parties médiane et haute sont dégradées. Intempéries, mouvements de terrain et vandalisme font disparaître chaque jour un peu plus les sépultures des Juifs d’Alger.
Ce site a une double vocation : contribuer à la pérennité du cimetière en le faisant mieux connaître, et conserver la mémoire de ceux qui y reposent.

Les personnes qui veulent participer à ce travail de mémoire sont les bienvenues.
Vous pouvez m'envoyer via la rubrique contact le portrait d'un défunt, sa photo apparaîtra en page d'accueil du site le jour anniversaire de son décès.

Jean-Paul Durand


 


Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1388584
Mentions légales