Le hazan Philippe Darmon a enregistré spécialement pour notre site les psaumes et les prières selon le rite algérois

________________________

Vous pouvez honorer la mémoire d'un défunt en vous rendant sur la page de sa sépulture, et :

lire ou écouter le psaume consolateur 91

faire la Rahamana, prière pour le repos de l'âme du défunt, spécifique à la communauté d'Alger.

dernière mise à jour du site
9 mars 2019
18095 noms et 3388 photos

lundi 27 janvier 2020 / 1 Shvat 5780

Rejoignez
les AMIS DES CIMETIERES DE ST-EUGENE - BOLOGHINE (ACSE) pour participer au sauvetage des cimetières de Saint-Eugène

Anniversaire de décès, aujourd'hui 1 Shvat

 
  Lalou Eliaou  LAYANI

  06 janvier 1962  / 01 Shvat 5722
  carr 20.
 
  Joseph  ALBOU  09 janvier 1913  / 01 Shvat 5673
  Messaouda  AMAR  08 janvier 1951  / 01 Shvat 5711
  Fortune  BACRI  26 janvier 1944  / 01 Shvat 5704
  Joseph  BENHAMOU  26 janvier 1895  / 01 Shvat 5655
  Rachel  BIBI  24 janvier 1917  / 01 Shvat 5677
  Joseph  BOUKAIA  26 janvier 1944  / 01 Shvat 5704
  Jacob Prosper  CHAIK  18 janvier 1923  / 01 Shvat 5683
  Chaloum  CHELTIEL  22 janvier 1890  / 01 Shvat 5650
  Messaouda  CHELTIEL  11 janvier 1910  / 01 Shvat 5670
  Joseph  CHERQUI  09 janvier 1913  / 01 Shvat 5673
  Jacob  CHETRIT  16 janvier 1907  / 01 Shvat 5667
  Mira  COHEN  21 janvier 1939  / 01 Shvat 5699
  Meriem  COHEN SALMON  16 janvier 1915  / 01 Shvat 5675
  Joseph  DAHAN  03 janvier 1957  / 01 Shvat 5717
  Rahmin  DIPAS  04 janvier 1908  / 01 Shvat 5668
  Martin  DOUIEB  08 janvier 1951  / 01 Shvat 5711
  Mose  DRIDA  18 janvier 1904  / 01 Shvat 5664
  David  ELGHERABLI  23 janvier 1928  / 01 Shvat 5688
  Georges  HAMON  04 janvier 1927  / 01 Shvat 5687
  Benjamin  HANOUN  18 janvier 1923  / 01 Shvat 5683
  Messaoud  HARFI  23 janvier 1928  / 01 Shvat 5688
  Jean  HAYOUN  12 janvier 1948  / 01 Shvat 5708
  Amran Albert  HINI  08 janvier 1951  / 01 Shvat 5711
  Mose  JAIS  12 janvier 1899  / 01 Shvat 5659
  David  LEDINA  30 janvier 1930  / 01 Shvat 5690
  Eliaou  LEDJA  22 janvier 1947  / 01 Shvat 5707
  Denina  LELOUCHE  30 janvier 1922  / 01 Shvat 5682
  Chaloum  LEVI BRAM  18 janvier 1904  / 01 Shvat 5664
  Mose  MEDIONI  16 janvier 1896  / 01 Shvat 5656
  Isidore  MEZGUICH  30 janvier 1922  / 01 Shvat 5682
  Odette  MEZRICH  18 janvier 1961  / 01 Shvat 5721
  Messaoud  MORJEAN  21 janvier 1920  / 01 Shvat 5680
  Evelyne  NABET  05 janvier 1954  / 01 Shvat 5714
  Lonie  NARBONI  31 janvier 1949  / 01 Shvat 5709
  No Herman  NASILLSKI  18 janvier 1923  / 01 Shvat 5683
  Joseph  NENOUCHI  15 janvier 1945  / 01 Shvat 5705
  Juda  OUALID  28 janvier 1865  / 01 Shvat 5625
  Elie  SACERDOT  14 janvier 1880  / 01 Shvat 5640
  Sultana  SADOUN  21 janvier 1901  / 01 Shvat 5661
  Micheline  SASPORTES  03 janvier 1946  / 01 Shvat 5706
  Hermance  SEBAN  28 janvier 1914  / 01 Shvat 5674
  Israel  SEBAOUN  24 janvier 1955  / 01 Shvat 5715
  Abraham Albert  SERFATI  26 janvier 1925  / 01 Shvat 5685
  Isaac  SEROR  19 janvier 1931  / 01 Shvat 5691
  Georges  STEBOUN  23 janvier 1928  / 01 Shvat 5688
  Salomon  SULTAN  24 janvier 1898  / 01 Shvat 5658
  Gabriel  SUSSAN  19 janvier 1950  / 01 Shvat 5710
  Eugne  TABET  08 janvier 1951  / 01 Shvat 5711
  Pierre  TRIGANO  22 janvier 1958  / 01 Shvat 5718
  Kamir  VIDAL  20 janvier 1912  / 01 Shvat 5672
  Mose  ZEGHBIB  03 janvier 1957  / 01 Shvat 5717
  Lon Judas  ZERMATI  05 janvier 1954  / 01 Shvat 5714

La Akeda, chant d'ouverture de la cérémonie du shoffar

Psaume 90

 

C’est à Bologhine, anciennement Saint-Eugène, que se trouve le dernier cimetière des Juifs d’Alger.

Outre son monument aux morts, ses nombreux carrés, caveaux et ossuaires, le cimetière de Saint-Eugène-Bologhine renferme plusieurs stèles et tombeaux transférés des anciens cimetières aujourd'hui disparus, en particulier les restes des deux illustres rabbins espagnols Ribach et Rachbats, refondateurs de la communauté juive d’Alger au XIVe siècle.

La mémoire de nos parents et la richesse des vestiges spirituels et historiques font de ce cimetière un lieu unique. La partie basse du cimetière est dans l'ensemble bien conservée, mais les parties médiane et haute sont dégradées. Intempéries, mouvements de terrain et vandalisme font disparaître chaque jour un peu plus les sépultures des Juifs d’Alger.
Ce site a une double vocation : contribuer à la pérennité du cimetière en le faisant mieux connaître, et conserver la mémoire de ceux qui y reposent.

Les personnes qui veulent participer à ce travail de mémoire sont les bienvenues.
Vous pouvez m'envoyer via la rubrique contact le portrait d'un défunt, sa photo apparaîtra en page d'accueil du site le jour anniversaire de son décès.

Jean-Paul Durand


 


Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1388584
Mentions légales