Philippe Darmon a enregistré spécialement pour notre site les psaumes et les prières selon le rite algérois.
Officiant la synagogue Ribach et Rachbats de Netanya, il fut Premier Hazan de la synagogue Brith Chalom de Paris avant d'officier au Temple de la rue Buffault comme Premier Hazan et dlgu rabbinique.  

________________________

Vous pouvez honorer la mémoire d'un défunt en vous rendant sur la page de sa sépulture, et :

lire ou écouter le psaume consolateur 91

faire la Rahamana, prière pour le repos de l'âme du défunt, spécifique à la communauté d'Alger.

dernière mise à jour du site
19 mars 2020
18095 noms et 3392 photos

lundi 30 janvier 2023 / 8 Shvat 5783

Ce site vous a été utile ? faites un don à l'ACSE

L'association des Amis des Cimetières de Saint-Eugène Bologhine a été créée en 2018.
Elle a pour vocation de réhabiliter, faire entretenir et préserver les deux cimetières européens.
Elle agit tous les jours en France et en Algérie pour que ce patrimoine perdure.

Anniversaire de décès, aujourd'hui 8 Shvat

 
  Charles Chaloum  ACHOUCHE

  22 janvier 1945  / 08 Shvat 5705
  caveau 054.
 
  Messaouda  ADDA  10 janvier 1889  / 08 Shvat 5649
  Amram  ADJADJ  06 février 1922  / 08 Shvat 5682
  Mme Salomon  ALBOU  10 janvier 1889  / 08 Shvat 5649
  veuve Aaron  ALBOU  04 février 1914  / 08 Shvat 5674
  Maurice  ATLAN  10 janvier 1938  / 08 Shvat 5698
  Echoua  AZOULAY   14 janvier 1886  / 08 Shvat 5646
  Soulika  AZOULAY  25 janvier 1961  / 08 Shvat 5721
  Paule Félicie  BACRY  18 janvier 1940  / 08 Shvat 5700
  Noémie  BALENSI  05 février 1941  / 08 Shvat 5701
  Rachel  BENAIM  26 janvier 1931  / 08 Shvat 5691
  Simon William  BENISTI  05 février 1941  / 08 Shvat 5701
  Marcel  BENTOLILA  29 janvier 1958  / 08 Shvat 5718
  Salomon  BOUKABZA  26 janvier 1931  / 08 Shvat 5691
  Rebecca  CARRUS  14 janvier 1886  / 08 Shvat 5646
  Ourida  CHEMAMA  29 janvier 1958  / 08 Shvat 5718
  Semha  CHETRIT  06 février 1922  / 08 Shvat 5682
  Daniel  COHEN  19 janvier 1929  / 08 Shvat 5689
  Salomon  COHEN  19 janvier 1948  / 08 Shvat 5708
  Esther  COHEN AKNINE  04 février 1914  / 08 Shvat 5674
  Pacifique  DELSOL  29 janvier 1890  / 08 Shvat 5650
  Messah?  DJAOUI  19 janvier 1929  / 08 Shvat 5689
  Moïse  DRIGUEZ  10 janvier 1938  / 08 Shvat 5698
  Gustave Albert  GIUILY  12 janvier 1878  / 08 Shvat 5638
  Max  GOZLAN  07 février 1949  / 08 Shvat 5709
  Founa  HARAR  23 janvier 1915  / 08 Shvat 5675
  Joseph  LEVY  31 janvier 1955  / 08 Shvat 5715
  Zarine  LEVY  10 janvier 1946  / 08 Shvat 5706
  Léon  LEVY CHEBAT  31 janvier 1955  / 08 Shvat 5715
  Zuss  LIBINE  24 janvier 1934  / 08 Shvat 5694
  veuve David  MERZIANO  27 janvier 1912  / 08 Shvat 5672
  Chebabi Samuel  MESGUICHE  05 février 1873  / 08 Shvat 5633
  Joseph  MOHA  12 janvier 1878  / 08 Shvat 5638
  Aaron  NEDJAR  05 février 1941  / 08 Shvat 5701
  Aaron  NENOUCHI  29 janvier 1958  / 08 Shvat 5718
  Zara  SAHIN  02 février 1895  / 08 Shvat 5655
  Sultana  SARFATI  25 janvier 1893  / 08 Shvat 5653
  Judith  SCHNERB  11 janvier 1927  / 08 Shvat 5687
  Marguerite  SIARRY  23 janvier 1915  / 08 Shvat 5675
  Jules Abraham  STORA  18 janvier 1910  / 08 Shvat 5670
  Fortunée  TABET  05 février 1941  / 08 Shvat 5701
  Fortunée  TIMSIT  04 février 1952  / 08 Shvat 5712
  Meriam  TORDJEMANN  15 janvier 1951  / 08 Shvat 5711
  Eliaou  TRIGANO  05 février 1941  / 08 Shvat 5701
  Semha  TRIGANO  11 janvier 1897  / 08 Shvat 5657
  Benjamin  YAICH  26 janvier 1942  / 08 Shvat 5702
  Moïse  ZANA  09 janvier 1919  / 08 Shvat 5679
  Ourida  ZEMMOUR  25 janvier 1961  / 08 Shvat 5721
  Salomon  ZERMATI  21 janvier 1918  / 08 Shvat 5678

La Akeda, chant d'ouverture de la cérémonie du shoffar

Psaume 90

 

C’est à Bologhine, anciennement Saint-Eugène, que se trouve le dernier cimetière des Juifs d’Alger.

Outre son monument aux morts, ses nombreux carrés, caveaux et ossuaires, le cimetière de Saint-Eugène-Bologhine renferme plusieurs stèles et tombeaux transférés des anciens cimetières aujourd'hui disparus, en particulier les restes des deux illustres rabbins espagnols Ribach et Rachbats, refondateurs de la communauté juive d’Alger au XIVe siècle.

La mémoire de nos parents et la richesse des vestiges spirituels et historiques font de ce cimetière un lieu unique. La partie basse du cimetière est dans l'ensemble bien conservée, mais les parties médiane et haute sont dégradées. Intempéries, mouvements de terrain et vandalisme font disparaître chaque jour un peu plus les sépultures des Juifs d’Alger.
Ce site a une double vocation : contribuer à la pérennité du cimetière en le faisant mieux connaître, et conserver la mémoire de ceux qui y reposent.

Les personnes qui veulent participer à ce travail de mémoire sont les bienvenues.
Vous pouvez m'envoyer via la rubrique contact le portrait d'un défunt, sa photo apparaîtra en page d'accueil du site le jour anniversaire de son décès.

Jean-Paul Durand


 


Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1388584
Mentions légales