Émile Atlan, fils de Mardochée Atlan et d'Esther Hanoun est né le 31 mars 1907 à Alger. Il y a épousé Florence Taïb le 12 avril 1932.
Avec André Temime, Charles Bouchara, et d’autres camarades, il avait créé dès janvier 1941, le Cercle sportif Géo Gras pour y constituer secrètement un groupe juif d’autodéfense et de résistance armée à Alger. Les armes étaient obtenues grâce à l'armurerie qu'il tenait avec sa femme, au 34 rue de Chartres, et cachées à son domicile du 11 rue Bab-Azoun. Les membres du Cercle seront 117 au total et le capitaine Pillafort deviendra leur chef par l'intermédiaire de Raphaël et Stéphane Aboulker pour rejoindre les autres groupes de la Résistance d'Alger.
Le nom d’ Émile Atlan restera comme celui de l’un des principaux artisans de l’action de résistance qui neutralisa tous les points stratégiques d’Alger le 8 novembre 1942. C'est chez lui que les chefs de section du Cercle Géo Gras recevront le 7 novembre leurs ordres de mission et lui-même sera chef de groupe pour occuper la Préfecture et neutraliser le Préfet.
Sous les ordres du Général Mast et du Colonel Jousse, ce sont 377 volontaires civils, dont les deux tiers étaient juifs, qui ont permis le succès rapide du débarquement, l'Opération Torch, l'une des premières grandes victoires alliées sur le front occidental.
Émile Atlan a été lâchement abattu le 1er septembre 1956 d'une balle dans la tête, tirée par derrière, alors qu'il ouvrait le rideau de son magasin, à 7 h du matin, Place de Chartres. Il en est mort le 3 septembre.
Il avait été décoré de la Croix de Guerre avec palme, de la Médaille Militaire et de la King's Medal for Courage in the cause of Freedom.

Texte de Paule Wyplosz et Pierre Atlan

 


Emile ATLAN

Décédé le 03 septembre 1956  / 27 Eloul 5716 à l'âge de 49 ans
Inhumé le 04 septembre 1956, carré 13.
     
     



cliquez pour allumer
une bougie

Ecoutez le psaume 91
Faites la prière (Rahamana pour un homme)